Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des Centidéalistes
  • Le blog des Centidéalistes
  • : collectif des fans du magazine 100 idées
  • Contact

Aux manettes de ce blog :

Coordination

103 Idées de Joline

Pourquoi tant de laine

Sylvie 

Mimi du BDF

*************************

A vous de venir alimenter
ce blog,
pour ce faire 
lisez le mode d'emploi ici

et ensuite envoyez nous
votre article sur l'email

lescentidealistes1@gmail.com

**********************

La liste en photos des

couvertures et sommaires des 180 n°

*************************

Supprimez la satanée pub !!!

Supprimez miraculeusement la pub de ce blog en installant Adblockplus : facile, gratuit et efficace

  

Creative Commons License
Ces créations 100 idées sont  mises à disposition sous un contrat Creative Commons

A mettre sur vos blogs : la bannière 
Faites un clic droit sur celle ci pour la surligner,
elle devient blanche, faites alors un clic droit
 et "enregistrer l'image"sur votre ordinateur et
voilà, vous n'avez plus qu'à la télécharger sur
 votre blog !

null
 

Rechercher

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 08:15

En réponse aux questions posées dans les commentaires de l'article précédent ,
voici la prose de Laurence, encore une fois merci à elle !  :

Merci à vous toutes ..... Et en réponse à vos  nombreuses questions ..... Une longue réponse!

 À Gabrielle

C'est formidable de faire revivre ces numéros et  de penser aux créatrices invisibles qui y ont œuvré avec passion... Les créatrices et les photographes ne peuvent qu'être sensibles à voir leurs pages publiées sur le net à condition d'être cités...et si vous n’utilisez pas les visuels pour un usage commercial. Chaque page était un travail de groupe, la styliste et rédactrice qui met en scène le sujet et l'image, la créatrice et son savoir faire et le photographe qui apporte sa touche ... puis la mise en page  très très  importante qui fera qu'une création sera mise en valeur ou non !

C'est un ensemble indissociable !

Joline

Mon n° préféré est le n° 100 100idees100 1100idees100 2car il apporte un hommage au groupe de créatrices fidèles  faisant partie de la "famille «qui ont œuvré de nombreuses années avec le magazine

- Ma création préférée est le fauteuil club réalisé pour mon fils de 9 mois, aucun mobilier d'enfant rigolo n'existait  en 1984 et j'ai eu l'idée de détourner l'idée du fauteuil club pour l'adapter à un petit enfant ... idée depuis maintes fois éditée et qui est paru je crois en novembre ou décembre 1985. C’est mon fils qui a posé sur la photo et on a été obligé de le scotcher au siège pour qu'il y reste.  parution en petite photo mais que j'adore...

- les créatrices que je continue à voir régulièrement en toute amitié : sont Anne Muchir et Marie Noelle Bayard ... Marie France Anasse et  Anne Laguillaumie de la Droguerie (lieu incontournable) et que j'ai rencontré au journal lors de mon 1er RV qui était aussi son 1er Rv

Et lors de rencontres fortuites, nous sommes toujours heureux de nous retrouver que ce soit avec les rédactrices : Marion Faver- Caroline Lebeau qui m'ont beaucoup appris, Catherine de Chabaneix, Jannick Schumacher, Luce Jansen, qu'avec les photographes ou les graphistes.

 

- Les anecdotes :

Quand j'ai découvert le magazine, j'ai su que c'était là où je voulais travailler, j'avais repris mes études à l'école Dupérré en auditeur libre en broderie, j'ai téléphoné au journal et dit que j'étais brodeuse, Betty Mertins m'a dit de passer et je suis repartie avec une maison à réaliser en  tapisserie, ce fut mon 1er travail en broderie.

- En vacances en Bretagne, je terminai un tapis pour Isabelle Garçon, et  je suis passée la voir sur le lieu de tournage pour lui montrer l'avancement,  elle faisait des photos de mode et de coupes de cheveux (avant -après)  avec le photographe Jérome Tisné.

 Embauchée immédiatement, je me suis retrouvée en mannequin de profil où l'on m'a coupé les cheveux mais uniquement sur le côté de profil photographié... après il a fallu égaliser !

n-68-avril-79.jpg
N° 68 Avril 74: sujet "Alapages"
- ou devant rendre des ouvrages pour Marion Faver qui partait faire des photos sur un sujet alpages, je n'avais pas terminé les créas, je les ai accompagné  pour les terminer sur place et j'ai pu suivre la transhumance de troupeaux de vaches de la Clusaz aux Alpages, le mannequin homme était  un menuisier américain, la fille  jeune étudiante , le voyage en méhari fut épique, la montée vers la ferme d'alpages géniale et l'américain complètement stupéfait de découvrir le périple, le lieu, les gens, n'arrêtait pas de tout photographier. Et le retour en méhari remplie de  reblochons odorants sans commentaires !

- Le jeu de piste avec enfants  en forêt de Rambouillet où j'ai accompagné par le train une dizaine d'enfants excités sur le lieu de tournage et où les 2 photographes n'arrivaient pas à photographier les enfants qui courraient plus vite qu'eux! Super fatiguant!!!

La création qui m'a été refusée : des sacs du soir en paille de fer...(ils ont eu tort)

- pour les fourmis j'ai eu du mal à faire les faire passer, les mouches de face et attrape dorées sur bracelet aussi  mais depuis  je me suis rattrapé j'ai brodé une chemise avec des cafards  en couleur pour le livre " Les chemises à broder " LTA

 

Mamie Jeannette

Le magazine où j'ai pris le plus de plaisir après 100 idées a été le magazine Idées, qui m'a laissé beaucoup de liberté et qui bien qu'ayant très peu de moyen arrivait à bidouiller de bien jolies pages.

Pour voir des créateurs sympas et innovants à l'heure actuelle il faut aller sur les ventes de créateurs qui se regroupent et qui exposent chez elles ou dans des boutiques et espaces d'exposition. Ce n’est pas toujours top, mais on peut faire de jolies découvertes et les sites de créateurs, les blogs etc.

 Les portes ouvertes de l'école Duperré  rue du Petit Thouars ....splendide (dommage c'était vendredi et samedi dernier)

Les  salons grand public   sur Paris sont surtout commerciaux ... les stands sont chers donc inaccessibles aux créateurs, je sais que de nombreux salons en province plus abordables permettent aux créateurs de s'exposer. Il y a de tout et pour tous les goûts mais on peut dénicher les perles rares

Sophie

Le journal a commencé à se chercher avec le départ de Marielle Hucliez (en 1980 je crois!!), rédactrice en chef et initiatrice de ce projet elle était une vraie « patronne « de presse, ayant su s'entourer de grands professionnels, Et 100 idées c'est elle.

 Les autres rédactrices  en chef lui ayant succédé ont suivi la ligne éditoriale mais quelque chose était cassé. Des rédactrices-stylistes plus jeunes sortant d'écoles d'art prestigieuses  ont proposé leurs idées et de moins en moins d'idées spontanées  provenant de créatrices et lectrices autodidactes.

 Car il était possible à tout le monde  le 1er jeudi du mois de présenter ses créations au magazine, c'était la journée portes ouvertes! Impossible d'imaginer cela maintenant!

Il y avait plusieurs manières de travailler : on proposait une idée ou un thème, qui était accepté en comité de rédaction puis décliné sur une ou plusieurs pages... ou un thème était décidé et la rédactrice demandait à des créatrices spécialistes de leur proposer une création dans différentes techniques : mosaïque, peinture,  broderie, tricot, couture etc...

 Le déclin du journal commença  avec le départ de M. Hucliez et  l'ouverture de magasins comme Habitat, Pier import pour les objets et les fabrications des vêtements en Inde qui parvenaient en France à des prix ridicules.

 Petit à petit la masse salariale du magazine devint trop lourde, les lectrices n'avaient plus envie de fabriquer.

Les ventes baissèrent. Tenir un mensuel d'idées revint trop cher et  le "do it yourself "moins en vogue.

 Le magazine n'ayant pas édité ses  merveilleuses idées, se fit piller par les stylistes du monde entier  et encore maintenant comme vous avez pu le relever!

Personnellement, ayant vécu plusieurs métiers avant la broderie et la création d'objets, j'ai eu le désir de faire autre chose en sentant ce déclin. J'ai travaillé en publicité où j'ai réalisé des effets spéciaux brodés, peints et cousus, j'ai donné des cours de peinture, broderie etc et travaillé pour des industriels (DMC les bracelets brésiliens - Lefranc & Bourgeois fiches d'idées peintes - UHU illustration des packaging de colle) etc..... BLEDINA[1]

RATP JEAN[1]
J'ai fait des  passages à Marie Claire Idées, à Prima, à Avantages, à Idées et j'ai fourni des centaines de fiches d'idées dans une collection de Scrapbooking pour les éditions Atlas.

Actuellement je suis rédactrice au magazine Prima ( fiches de bricolage) je crée une page d'idée pour Famille Chrétienne chaque mois ou presque! Et un livre de découverte du scrapbooking sort en mai aux éditions LTA.

A bientôt

 LOLA






("Le ticket Chic de la RATP" brodé ) 

Partager cet article

Repost0

commentaires

G
<br /> Merci à Laurence Wichegrod pour cette évocation de la "mission alpages". j'avais aimé ces couleurs fraîches et douces, ces champs, ces montagnes si belles, cette allure simple du couple<br /> marchant dans les herbes hautes, oui, c'est un joli souvenir. L'élan que vous donnez à vos créations est porteur de joie, soyez-en encore remerciée. Une fidèle pas nostalgique du tout quoique un<br /> peu parfois... Gabrielle.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> ce reportage à la montagne m'a bcp plus a ce moment, et aujourdhui je le trouve très special, j'adore.<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> moi aussi j'ajoute un petit mot,pour vous remerciez de vos commentaires,et dire que je me replonge tres souvent dans 100idees que j'ai toujours gardes et c'est peut etre grace a ca qu'un de mes<br /> fils a fait les beaux arts<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Fidèle à 100 idées pendant les années 70, je m'en suis éloignée ensuite...maintenant j'ai compris pourquoi, non ,je n'avais pas vieilli..<br />  Et aujourd'hui, face à ce blog ,je me retrouve telle que j'étais quand l'impatience de la découverte  me faisait tourner trop vite les pages d'un nouveau numéro !<br /> Avec en plus le plaisir des commentaires... et la participation de Laurence-Lola ! Alors un grand merci à elle pour sa proximité, à celles qui tiennent ce  blog pour leur belle aventure et à<br /> toutes celles qui l'alimentent par leurs réalisations.<br /> Cousons, tricotons, adaptons, inventons....ça aussi c'est la vie!<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> grace à vous, je découvre que 100 idées était donc une grande famille, c'est cela qui devait m'attirer dans sa lecture moi qui n'avait que  12 ans lors des premières lectures !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> merci de nous faire partager tes souvenirs on s'y croirait presque<br /> je les ai tous conservés et regrette de n'avoir pas encore les premiers numéros 1 à 11 et le13<br /> rien à voir avec les magazines d'aujourd'hui pour lesquels il faut une multitude de fournitures souvent introuvables<br /> longue vie à ce blog et encore merci<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> un grand merci pour tant de gentillesse et de disponibilité. 100 idées nous a marqué, j'avais 20 ans............ et je les ai toujours gardés precieusement,( les cents idees, et les 20 ans aussi<br /> ) je croyais être la seule ! le fait d'en reparler aujourd'hui me procure vraiment beaucoup de plaisir.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Merci dame Laurence pour ce magnifique témoignage ! Tout en simplicité et sincérité...<br /> Dans mon petit morceau de pays du monde francophone, les 100 idées m'ont apporté dès le début(j'avais 15 ans) une énorme bouffée de création nouvelle, une mode différente, une ouverture sur un tout<br /> autre monde, tellement aux antipodes de cette inondation de magazines américains-anglophones qui remplissaient les étalages...et le font encore !<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Centidéaliste un jour, centidéaliste toujours...merci pour ce témoignage Lola. Si il y a une chose que je prendrais au bout du monde, ce serait ma collection de 100 Idées...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> merci Laurence de partager avec nous ces souvenirs!<br /> je reste accrochée à cette idée de journée portes ouvertes ou chacune proposait ses créations... c'est sans doute aussi de là que vient l'originalité et la valeur de 100 idées!!!<br /> quelle chance nous avons eu de vivre cette époque, ou le fric n'était pas en première place...<br /> que devient Marielle Hucliez?, ce serait super de lui faire savoir la valeur de sa création, au delà des années...<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Merci mille fois, Lola, c'est un vrai bonheur de se replonger dans cette période dont je vois revenir les valeurs en ce moment.<br /> <br /> <br /> A te lire, il y avait beaucoup de spontanéité dans tout ce que vous faisiez, aussi bien dans les ouvrages que dans l'embauche d'un mannequin de profil pour un avant-après ;-)<br /> <br /> <br /> J'ai adoré l'anecdote du mannequin américain découvrant les alpages. On s'y croirait.<br /> <br /> <br /> J'adorerais une rencontre créative, pas un de ces salons qui n'ont qu'une vocation : vendre, vendre et vendre à tout prix. Non, un salon où les gens passionnés discutent avec d'autres gens<br /> passionnés et échangent des astuces, souvenirs et/ou créations.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Merci Lola pour ces souvenirs merveilleux, témoins d'une époque qu'on va dire aujourd'hui ... formidable. Fidèle depuis le n° 1, comme beaucoup j'ai cessé d'acheter 100 idées sans doute après le<br /> départ de LA créatrice (c'est ce que je pense en lisant votre article)<br /> <br /> Une idée : est-ce que ça intéresserait quelques unes des rédactrices de l'époque et des lectrices passionnées de se faire une petite rencontre, par exemple, au moment du salon l'aiguille en fête<br /> ?<br /> Moi, je serais ravie de rencontrer celles qui m'ont procurée tant de plaisirs !!!<br /> Edith<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Merçi pour ce long commentaire, 100 idées m'a accompagné depuis le premier numéro je l'ai abandonné dans les année 82, il manquait de "saveur" pour moi, mais je suis restée brodeuse, tricoteuse<br /> etc...... les nouveaux magazines ne sont pas très attrayants, ils se ressemblent tous y compris marie-claire idées dans lequel j'ai retrouvé moi aussi des fiches de 100idées. Conclusion, j'ai<br /> ressorti mes revues et complété ma collection, et me suis inscrite sur le GENIAL blog centidéalistes<br /> bonne journée à toutes<br /> Evelyne <br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> Merci Laurence Lola d'avoir répondu à toutes ces questions, qu'effectivement on ne peut manquer de se poser. Le do it yourself est revenu à la mode, et de nouvelles générations découvrent 100 idées<br /> et ses créateurs, tant mieux !<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Merci Laurence-Lola pour ces anecdotes, précisions touchant à la vie de ce journal où nous avons tant et tant pioché. A l'époque du tout made in China (je n'ai rien contre, sauf pour la qualité des<br /> textiles), nous retournons vers les vraies valeurs que sont la laine, le tweed, le coton, le tricot, la broderie, j'en passe......<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Je suis contente depouvoir écrire un commentaire pour Laurence Wichegrod<br /> Laurence, comme vous le soulignez, il y avait un vrai travail de groupe à cent ID<br />  C'est pourquoi j'ai beaucoup de mal moi qui en fait un dépouillement avec une rubrique "créateur" à déméler le créateur, du réalisateur ...quelquefois simple mention "ouvrages"<br /> Je trouve que les "rédactionnels" étaient très soignés et percutants !<br /> j'ai beaucoup aimé l'eclectisme de vos propositions : merci<br /> <br /> comme le disait une expo du Musée des arts décoratifs "artistes-artisans ?"<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> quel parcours ! merci pour vos créations !!!<br /> <br /> <br />
Répondre

Ici et ailleurs

Follow Me on Pinterest

100idees 

Le T-shirt Exclusif clic 

Nous sommes aussi SUR Facebook , un clic pour nous rejoindre

null Clic sur le logo pour découvrir où consulter des 100 idées gratuitement

 
Clic sur la carte pour s'inscrire 

 

 

 

 

Geo Visitors Map Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...